Bub

06 septembre 2007

Quel échec!

Bon maintenant que j'ai un peu plus de temps, je vous fais profiter de ce magnifique mail que j'ai reçu après avoir laissé tourner mon programme 2 semaines sur Asie :

Bonjour,

vous avez un script/programme qui tourne depuis maintenant plus de
15 jours sur le serveur libre-service Asie : arrangements.

Juste un détail : Connaissez-vous la notion de "nice" (man nice) ?
Vous êtes sur un serveur libre-service, où les ressources sont
partagées, sachez programmer en conséquence : Ne monopolisez pas la
machine pour vous tout seul, partagez.

Votre programme consomme 100% du même CPU depuis qu'il est lancé, avec
une priorité forte...

Il eu été plus "sympathique" de le lancer comme suit :
$ nice -n 19 ./arrangements

Si vous prévoyez de faire tourner d'autre longs calculs, n'hésitez pas
à nous prévenir, on s'inquiétera moins. Merci.

Cordialement, Loïs, pour Assistance.

Moi je trouve ça super classe...

Posté par BuberKing à 13:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]


19 août 2007

Suisse chronique

    Après quelques jours (et un bon coup de soleil) à Chamonix 00027, j'ai rejoins Claire, Ariane, Estelle et Julien à Yverdon à côté du lac de Neuchâtel. Pendant le trajet en train, je m'inquiétais un peu, parce que non seulement il pleuvait à torrent, mais en plus il y'avait des inondations partout! Pour couronner le tout, la ligne de train était bloquée par les inondations (mais après Yverdon, heureusement). De là, on a rejoint le sympathique appartement prêté par les grands-parents de Claire dans le petit village de Sainte Croix, dans le Jura suisse. Au programme de notre semaine, dans l'ordre (pas vraiment en fait) :

yverdon_les_bains

    Des baignades diverses et variées. D'abord dans les thermes d'Yverdon  (où l'eau est au minimum à 28°C). On notera au passage que les thermes sont sont des endroits très propices pour parler d'orgasmes aux suissesses d'âge mûr... On s'est aussi baigné dans la piscine des Rasses, très sympathique pour plonger et rPISCINEemettre son maillot en toute discrétion. La vue (je parle du paysage) de là haut était vraiment classe. Enfin, malgré toutes mes suggestions (plus ou moins) subtiles, on a pas eu le plaisir de se baigner dans le lac de Neuchâtel, même de jour.

 

Des spécialités culinaires à ne pas manquer. Je vais pas me permettre de juger la cuisine qui a été faite, donc voici une photo objective :

Claire_Suisse__1_

tarte_au_sucrePar contre on a essayé les spécialités locales comme la tarte au kucre (à gauche), ou encore la tarte à la résinée (à droite). Apparemment la résinée est une recette secrète à baseClaire_Suisse__22_ de pommes et de poires pourries... ils peuvent se la garder leur recette secrète! Sinon il est à noter que les suisses ne savent pas ce que c'est qu'un flan. Mais mes dévoués amis ont traversé la frontière pour trouver un flan (pas mal, même s'il y'avait de la gélatine dessus). Enfin, le moment culinaire de la semaine a été la dégustation de carrés au froment (appelés vulgairement "ciments"). 


absinthe    Des visites culturelles. On a commencé par le musée des boites à musique (et autres automates) de Sainte Croix, où les automates font vraiment très peur. En France, on a visité un vieux château près de Pontarlier. Au passage le guide nous a raconté les potins et ragots des différents occupants au fil des siècles. Mais le clou de la visite, c'était l'exposition sur l'absinthe qu'on a déniché à la fin de la visite du château.

 

 

DDR_ControllersClaire_Suisse__27_    Et j'oublie le plus important : les détails. Mais bon je ne vais pas non plus m'attarder sur la petite rando sur le point culminant local (1600m), ni sur le stage intensif de DDR, et encore moins sur les conneries qu'on a pu faire, surtout celles qui permettent de rentrer en contact avec le concierge.

Posté par BuberKing à 18:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 août 2007

Québec 2, le retour!

Bon, ben fin de mon passage à Québec. Ma première réelle expèrience gastronomique canadienne (je compte pas les brownies, donuts, ou autres petits déj, qui ne sont pas vraiment des expèriences) est arrivée à Québec (ville), le soir. La suprématie québecoise (sur l'Ontario) en matière de gastronomie est évidente, et je me cherche donc un resto. Comme je trouvais que la ville de Québec avait beaucoup de signes d'une influence bretonne, à défaut d'avoir une cuisine traditionnelle québecoise, je me dit "tiens, une créperie, ça peut se tenter!". Et, en arpentant, la sympathique rue St Jean (ça dépayse pas trop), je tombe sur mon rève: "tourtière de caribou". Mon estomac ne fait qu'un tour, j'y fonce. Et malgrè le côté un peu trop touristique, j'y ai pas mal mangé. Bon, le caribou, c'est finalement un gibier comme on peut en trouver en Europe, avec ses petites spécificités, certes, mais qui ne constitue pas une révolution non plus. On pouvait s'en douter, je n'étais donc pas déçu, au contraire...

Puis le lendemain matin, après un petit déj au sirop d'érable (il faut ce qu'il faut), bus pour Tadoussac, encore 4h. Enfin, je me réjouissais d'aller dans une petite ville, calme, un peu traditionnelle si tant est que ce soit possible au Canada... Et je me retrouve dans un énorme camp à touristes, avec plus de français que de québécois. J'exagères pas, j'y ai rencontré un parisien, une alsacienne de Colmar, une basque espagnole, et un (ouf) québécois. Et t'entend les français dans tous les coins (pour les reconnaitre, c'est pas compliqué, c'est ceux qui disent bonjour, les québécois disent salut). Bon malgrè ça, un site vraiment super (baleines et fjord), et une auberge de jeunesse géniale. Donc, je commence par la croisière aux baleines en zodiaque (où je rencontre le parisien, très sympa), c'est marrant, un peu industriel avec tous les zodiaques en même temps, plus les autres bateaux mais bon. J'ai bien eu le temps de faire une photo:p8070012
avant que labatterie de mon appareil (que je n'avais pas encore utilisé) déclare forfait. Et c'est cool de passer à une dizaine de mètres à peine des baleines, même si elles montrent pas leur tête. Donc soirée super classe à l'auberge, avec de la bonne bière, et les gens qu'on y rencontre. Le lendemain, motivé, je veux aller marcher un peu le long du fjord, dans la forêt, bad luck, il pleut. Mais pas trop donc j'y vais quand même. Nouvelles photos, de pluie, cette fois, ça rend pas tant que ça en fait... Et au bout d'une heure, il se met à flotter très violemment, donc j'ai pris assez cher et je suis rentré... 
Après ça, une quinzaine d'heures de bus pour rentrer, mais en fait, tous mes voyages en Québec se sont pas mal passés, soit je causais avec la Géraldine (ou Claudia) qui était à côté de moi, soit avec le parisien, qui est rentré de Tadoussac en même temps.
Un dernier échec notable quand même, rentrer la nuit de Montréal à Peterborough, c'est une connerie, parce que le bus de minuit, qui va à ottawa, ok, mais après faut attendre 8h30 du mat pour la correspondance... Et passer 6h à Ottawa, entre 2h30 et 8h30, ben c'est pas la joie, jamais vu une ville aussi morte, et c'est quand même sensé être la capitale... Et ce qui est malheureux, c'est que sans les indications éronnées du demeuré au guichet à Montréal (qui m'avait annoncé un bus à 5h30 et non 8h30), je faisais la nuit à Montréal, avec pleins de bars super cool, quel échec! (Pour pas en dire plus).
Bon sinon, j'ai une deuxième possibilité de thèse après Victor, c'est marrant, je vais peut être démarrer une collec...

Posté par Caribub à 02:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 août 2007

Sepuku

Les japonais ont une façon bien a eux de se remettre en cas d'échec critique dans l'exercice de leurs responsabilités : sepuku. Ca consiste moralement à offrir en réparation à son supérieur hiérarchique quelque chose qui lui redonne gout à la vie, comme, par exemple, ses propres boyaux, son coeur palpitant, etc ... Au chateau d'Himeji, on trouve par exemple, une cour spécialement dédiée au Sepuku. Avec un coroner. On peut se demander ce qu'il se passe, si le coroner, ou l'offensé, décide que le sepuker a mal accompli le rite. Est ce qu'on remet tout en place, qu'on le recoud, et qu'on lui donne une seconde chance de réussir ? Par exemple, il peut apprendre par l'observation des autres sepuku dans la susdite cour, jusqu'à maitriser les arcanes de la technique, et donc, ne pas se rater la prochaine fois. Enfin, bref, aujourd'hui, j'ai tenté d'effectuer l'ascension du mont qui domine Kyoto. Parti de bon matin, je cherche le petit chemin conduisant au sommet. Je passe devant une porte en Bambou, mastoc, avec des barbelés, et me dis en mon for intérieur, (avec ou sans thé, fort ?) "Tiens, sympathique, ce japonais, accueillant, et tout. Surement, un ponte de la Mafia". Chemin faisant, je longe la cloture, m'engage dans un domaine cultivé, évite les paneaux "No trespassing", rebrousse chemin car je me retrouve face à un grillage, et décide de revenir dans la direction d'où je venais, pour essayer un autre endroit. Mais, pour éviter de revenir sur mes propres pas, je louvoie entre les no-trespassing. Surprise, je trouve un fin cable, presque invisible, entre deux arbres. L'air de dire "je suis électrique, viens, on va faire pikachu tous les deux". Sympathique, mais pas trop. Je décide donc de décliner l'invitation à me prendre une décharge, et continue un peu. Je vois alors un gars se lever das une cabane, venir à ma rencontre, habillé comme un vigile haut de gamme, gants blancs, médailles, etc ... Ce gus, m'annonce dans un anglais pitoyable que je n'ai pas le droit d'être là. Il me reconduit donc, ... à la porte mastoc en bambou. Je sais pas trop comment c'est possible, de grillager à fond des trucs, et de laisser des passages par derrière, (ok, jlà, je suis en train de me demander si une ceinture de chasteté laisse un passage par derrière), surtout quand on met des pièges électriques, et un couple de vigiles pour surveiller. Ensuite, je me demande à quelle sauce le gars va devoir manger son prépuce, quand les Yakuzas l'auront puni pour pas m'avoir intercepté plus tôt. Ou, si il va se faire sepuku... Quoi qu'il en soit, j'ai atteint le somet, sur le coup de 2 heures, après avoir lutté contre une mouche de la taille d'un oeuf de poule, l'air mencante, et m'être niqué le pouce, avec une entaille qui, sur le coup, m'a fait me demander comment on disait "point de suture" en Japonais.

Posté par JeanBub à 09:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 août 2007

La belle province!

Hello, de retour de Québec, c'tait bien le fun. J'ai commencé à Montréal avec les francofolies (que des bons souvenirs, hein, chérie!). J'ai retrouvé Vincent là bas, c'était cool, 2 concerts Florent Marchet et Matmatah plus breton que jamais. En fait on a pris un énorme orage, et comme c'était en plein air, c'tait le fun (ouais je suis fan de cette expression, alors comme ils la mettent partout, j'en profite). Ensuite, j'ai un peu visité la ville c'est pas mal, plein de restos, de bars sympas, ça fait un petit peu plus ville européenne que les villes du Canada anglophone (plutôt nazes pour ce que j'en ai vu). Et pis y'a le jeu marrant aussi: chercher le vieux Montréal, que Vincent m'a conseillé d'aller voir (merci Vincent!). C'est bien le fun aussi, parce qu'en fait, c'est 3 batiments à tout casser le vieux Montréal, donc on le voit pas si on cherche un quartier (j'ai appris ça plus tard...).  Pis j'ai fini Montréal avec le concert de Pierre Lapointe, méga star du Québec apparemment, j'aime bien son CD en plus, mais son concert était super naze, enfin, il faisait beau, j'était allongé dans le gazon tranquillou, ça passe pas trop mal quand même.
Après ça Québec city, et là c'est vraiment cool, un vrai centre historique (entre les remparts), un quartier jeune bien sympa, pis un petit bonjour à Montcalm qui continue de décuver sur les plaines d'Abraham, c'tait bien le fun. En plus ils ont des vraies bières au Québec (par rapport à l'Ontario et à Calgary selon Groumpf), pas mauvaises du tout.
Et pour finir un petit tour à Tadoussac pour voir les baleines, et faire pleins d'échecs avec mon appareil photo. Enfin je garde ça pour plus tard.
En gros c'tait le fun quoi! Même si c'est surement pas pire avec un char pour éviter les touristes (juste pour Vincent qui est fan de celle là).

Posté par Caribub à 01:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 juillet 2007

La poésie et Ariane

(17:13:34) Bub: bon enfin c pas pour te faire des compliments que je te parle
(17:13:46) sqeak: j'espère bien, sinon je le prendrais mal

Posté par BuberKing à 17:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juillet 2007

Avec du retard

Yup!

Ami Bubien, amie Bubienne. Voici des nouvelles en décomposition, des qui datent de mon arrivée ici. Malheureusement, mon appareil photo était mort pour de bon, sans aucun espoir de demi-vie, donc je n'ai rien de moi, mais il y a pas mal d'amis à nous, là.

zombiewalk1712zg

La petite histoire, c'est que les gens de Calgary, tous les ans, se zombifient pour une journée, traversent le centre ville de long en large, puis montent dans le tram et se dirigent en râlant vers le plus grand centre commercial de Calgary pour aller se faire une petite bouffe. Je trouve ça carrément classe, parce que ça arrive au moment où les magasins font la transition Halloween/Noël, une ou deux semaines avant... Halloween...

Ca mange pas d'pain et c'est impressionnant. Alors moi, je dis. Zombies lyonnais et moins lyonnais. Rendez-vous l'an prochain pour une marche vers et dans la Part-Dieu. Qui est pour une pizza au cerveau?

Posté par GroumpfingBub à 00:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juillet 2007

La police allemande

Ce matin en venant en vélo à l'université, j'ai vu un petit accident assez spectaculaire : une voiture de police (avec gyrophare allumé) est rentrée dans une camionnette. Bon et comme y'a pas eu de blessés, je peux dire que c'était plutôt comique. Surtout de voir les flics engueuler le conducteur de la camionnette en allemand (quelle langue mélodieuse...).

En plus, le conducteur de la camionnette était un vrai boulet : il s'est engagé dans le carrefour sans se rendre compte que les flics arrivaient, et quand il les a entendu, il a freiné net... pour s'arrêter en plein milieu du carrefour! Si il n'avait pas freiné, en fait il serait passé sans problème, et n'aurait pas gêné les flics plus que ça... Tout ça pour dire que dès fois vaut mieux accélérer pour être en sécurité :-D (c'est bizarre on m'a jamais appris ça à l'auto-école)

Posté par BuberKing à 12:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juillet 2007

Il est chouette mon futur appart !!!

Et regardez un peu la vue qu'on a sur le Rhône!!!;-) DSC01648

Posté par Bubette à 22:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 juillet 2007

Tremblements de Terre

(Après le premier, avant d'aller en ville)
Malgré les tremblements de terre. D'ailleurs, ce soir, c'est la plus grande fête du japon, dans ma ville, avec des défilés de Geisha (qui ne sont pas des prostitutes, hein). Et ce n'ets pas non plus vraiment ma ville, mais celle des habitants permanents. Mais donc, je vais aller manger des saloperies hors de prix qui donnent la coulante, dans une ambiance festive, en espérant trouver des photos des rues à sens unique pour les piétons tellement y'a de monde

(Après le deuxième)
Ah, ca se rapproche, hein, et ca commence à devenir rock 'n roll, mais il en faut plus pour m'abbatre. J'ai vu plein de chars, et acheté des bouquets de paille porte bonheur, donc, un nouveau petit tremblement de terre de seulement 6.6 sur l'échelle de Richter ne peut pas me faire de mal. Surtout vu les kilos de yakitori que j'ai avalé, sur la nuit. Enfin, dodo, demain matin, faut pas que je rate le début de la gay pride locale : je veux voir mon maitre de stage défiler derrière un char de 12 tonnes, surmonté d'une mante religieuse, avec ses potes, déguisés en Kimono. Parce que pour faire hype, à Kyoto, ces jours ci, faut se balader en Kimono traditionnel, si t'es un géraldine, et si t'es un peu gay aussi. Enfin, ca s'applique pas trop à mon mds, qui est quand même vachement plus cool que l'ancien. D'ailleurs, son fils m'a fait tirer une boule porte bonheur grace à un astucieux mécanisme de tirage de boule dans une urne, et j'ai eu le numéro 64. Les papiers disant ce que cela voulait dire ont été perdus, mais bon, pour un informaticien, ca augure de plein de bonheur, hein.

(La gay pride en question)
http://en.wikipedia.org/wiki/Gion_Matsuri

Posté par JeanBub à 17:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]